Biographie (français) / english / català / español

 

Núria Giménez-Comas étudie à Barcelone le piano, puis les mathématiques, avant de s'orienter vers la composition, à laquelle elle se forme auprès de C. Havel. Celui-ci la confronte d'emblée à l'électroacoustique pure et à l'importance du travail du timbre  que ce soit l'expansion timbrique et harmonique, la cohésion timbre/harmonie ou l'interaction de l'informatique et de l'instrumentiste.
Après une dernière année avec Mauricio Sotelo, avec qui finit son mémoire de bachelor sur "Musique et Mathématiques", elle poursuit ses études à la HEM de Genève avec M. Jarrell, L. Naon et E. Daubresse. Dans son mémoire de master, elle travaille sur quelques phénomènes de la perception sonore. Elle est sélectionnée ensuite puis faire le Cursus 1 et 2 de l'Ircam avec des projets sur la synthèse par modèles physiques et un projet sur les scènes sonores avec le système de spatialisation en 3D ambisonics avec l’aide et le guide de Grégoire Lorieux.
Elle suit des Académies comme la Schloss Solitude, Soundstreams Residency avec des professeurs comme Chaya Czernowin, Brian Ferneyhough et Kaija Saariaho.


Très attachée aussi au travail avec l'orchestre elle collabore avec des orchestres comme OCG (Orchestre de Chambre de Genève), Brussels Philarmonic, Geneva Camerata, Orchestre de Cadaqués et OBC (Orchestre Symphonique de Barcelone), avec des chefs d'orchestre comme Michel Tabachnik, David Robertson, Duncan Ward, David Greilsammer, Benjamin Shwartz, Pierre Bleuse entre autres. En faisant aussi partie du suivi et développement du nouveau logiciel d'orchestration, Orchidea du projet de recherche Actor. Récemment elle vient d’enregistrer un CD avec deux oeuvres d’orchestre du label de L’Auditori (Barcelone) avec Sylvain Cadars.


Très intéressée par le travail collaboratif, elle réalise des projets avec d'autres artistes comme les acteurs Michel Derville, Lambert Wilson ainsi qu'avec le vidéo-artiste Dan Browne. A travaillé sur un projet de collaboration étroite avec la poétesse Laure Gauthier sur une pièce d’ "architecture poétique".
En 2018-19 a réalisé la Résidence de Recherche Artistique à l'Ircam/ZKM en collaboration avec Marlon Schumacher sur le sujet "Sculptures synthetiques dans l'espace" en finalisant son travail avec des installations en 3D en format promenade.

Elle vient de finir un projet de Musique Fiction de l’Ircam, pièce acousmatique spatialisée en 3D, sur le texte "Nostalgie 2175" d'Anja Hilling avec la metteuse en scène Anne Monfort. Elles ont aussi réalisée une version spectacle de la pièce, avec la compagnie Day for Night avec la collaboration et commande de l'Ircam.
Elle réalise aussi sur un projet de micro-opera avec Anne Monfort sur le texte "Shadow. Eurydice says" d'Elfriede Jelinek, commande du Grand Théâtre du Liceu, Barcelone avec la metteuse en scène Alicia Serrat, sous le guide d’Alex Ollé et avec la collaboration de l’école supérieur ELISAVA pour la scénographie.


A reçu des commandes des musiciens et orchestres comme Proxima Centauri, Geneva Camerata, Orquestra de Cadaqués, Aleph Guitar Quartet, Grupo Enigma, OBC, Ensemble Flashback-Fanny Vicens et des institutions, comme Radio France, le Grame, l'Ircam, CNDM, Fondation BBVA, GMEM, l'Auditori de Barcelone, Le Vivier en recevant le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, l'INAEM et la Fondation SGAE entre autres. Elle a travaillé avec des formations réputées comme le Quatuor Diotima, l’Ensemble Contrechamps, le Klangforum de Vienne entre autres. A été lauréate dans nombreux concours entre eux le Prix Colegio de España (Paris)-INAEM 2012 et le premier prix concours International Edison-Denisov.
 

Elle réalise des master-class et des conférences sur la musique mixte, ainsi que sur son travail et ses recherches dans des centres comme l'Ircam, le ZKM, l'ICST, la Hochschule de Stuttgart où le Conservatoire de Bordeaux. Elle collabore aussi dans plusieurs projets pédagogiques avec des créations dans différents cadres en France et en Espagne.

 

 

Biographie dans Brahms Ircam